BIOECONOMIE

Quel regard l'ACV porte-t-elle sur la bioéconomie ? 


- SESSION SECTORIELLE - 

 

Jeudi 9 novembre 2017 de 14h à 15h30 - Amphi B


De plus en plus plébiscitée, la bioéconomie, qui regroupe l'ensemble des activités liées à la production et la transformation de la biomasse à des fins de production alimentaire (humaine ou animale), de matériaux biosourcés, biomolécules ou encore d'énergie, est-elle toujours vertueuse d'un point de vue environnemental ? Cette session vise à affiner notre regard sur ces nouveaux procédés, produits et solutions ainsi qu'à comprendre les enjeux des ACV pour le domaine.

  


Intervenants :


L'ACV pour évaluer les impacts environnementaux potentiels des produits utilisant des polymères bio-sourcés

  

Quentin Bezier
Consultant ACV et éco-innovation, Gingko 21

quentin beziergingko21
Quentin est diplômé en éco-conception de l'École Nationale Supérieure des Arts et Métiers (ENSAM, Institut de Chambéry) et en design industriel de l'École de design Nantes Atlantique (Nantes). Il travaille au sein du cabinet Gingko 21 et accompagne des entreprises dans leur transition vers l'économie circulaire. Dans cette optique, il participe à des projets variés en ACV, éco-conception, innovation et écologie industrielle.

 



Evaluer les impacts environnementaux de systèmes de culture pour la bioéconomie avec l'analyse de cycle de vie

 

Justine Lamerre
Ingénieure d'étude en charge de l'évaluation agro-environnementale, Agro-transfert

justine lamerreagro-transfert
Après avoir obtenu mon diplôme d'ingénieur de l'Institut Supérieur d'Agriculture de Lille in 2011, j'ai travaillé pendant 5 ans en Allemagne sur les taillis à très courte rotation, d'abord sur les effets de la destruction d'une telle plantation sur les propriétés du sol, puis sur leur productivité dans un système agroforestier intégrant des bandes de taillis de peuplier. J'ai obtenu ma thèse de doctorat sur ce sujet en 2016 à l'université Martin Luther de Halle/Saale (Allemagne). Depuis début 2016, je travaille sur l'évaluation de systèmes de culture dans le cadre du projet "Réseau de sites démonstrateurs IAR".





Mousses nipu biosourcées : utilisation de l'ACV pour vérifier les bénéfices environnementaux présupposés d'un projet de R&D 

 

Olivier Talon 
Coordinateur R&D - Environmental Impact Unit, Materia Nova


olivier talonmateria nova
Ingénieur et docteur de l'INSA de Rouen, Olivier Talon travaille depuis 2006 au centre de recherche Materia Nova à Mons, où il s'est spécialisé dans le domaine des plastiques bio-sourcés. Depuis 2012, il dirige l'équipe YLCA, en charge des études d'impact environnemental dans de nombreux projets de R&D, parmi lesquels les projets FP7 InnoREX et BYEFOULING. 
 

 

 

Samuel Causse
Responsable du pôle chimie agro-ressouces, Evea

evea





 

 

 

Animateurs :

Erwann Guenin
Maitre de conférences à l'université Paris 13, Docteur en chimie, Université de Technologie de Compiègne

erwann queninutc
E. Guénin est docteur en chimie de l'Université de Bretagne Occidentale, après des stages postdoctoraux à l'University College London et l'Université Louis Pasteur de Strasbourg, il a obtenu un poste de Maitre de Conférences à l'Université Paris 13 où il a passé son Habilitation à Diriger les Recherches en 2008. De formation chimiste organicien il a d'abord travaillé à l'interface Chimie-Biologie et depuis plusieurs années développe des activités à la frontière entre la chimie et les nanosciences. Il est aujourd'hui titulaire de la chaire « Chimie et Procédés Verts » au sein du laboratoire TIMR de l'université de technologie de Compiègne et travaille au développement et à l'optimisation de nouvelles méthodologies en chimie pour la valorisation de la biomasse. 




Jacky Vandeputte
Coordinateur Projets et Responsable Biomolécules, Pôle Industries et Agro-Ressources (IAR)

jacky vandeputteiar
Avec une double compétence en Biochimie et en Gestion de la Qualité et Marketing des produits alimentaires obtenus à l'université Scientifique et Technologique de Lille (USTL) et l' Ecole Ingénieur Agroalimentaire de Lille (IAAL) et l'Institut d'administration de Entreprises (IAE), Jacky VANDEPUTTE a démarré sa carrière dans le domaine des industries agroalimentaires, où il a occupé des postes en gestion de la qualité, puis en trading des ingrédients et produits laitiers pour évoluer ensuite dans le domaine associatif, au sein des associations des jus de fruits l'UNIJUS (union des jus de fruits) et l'iPJV (institut professionnel pour la qualité des jus de fruit), œuvrant pour la promotion et la défense de l'industrie des jus de fruits et de son intérêt nutritionnel. Après un bref passage à Arras technopole dans l'accompagnement de projets innovants, Il a intégré, il y a douze ans, à sa création, le pôle de compétitivité IAR, où il met en place la plateforme de veille TREMPLIN, anime les premiers groupes de travail thématiques, lance le kit innovation végétal et cordonne le programme régional innovation végétal, l'action mettez des agroressources dans votre entreprise et les actions collectives «vegereach » : trouver des alternatives végétales aux substances dangereuses, et « IAR-ACV » : « Démontrez l'intérêt environnemental et socio-économique des bioproduits»....Il est désormais coordinateur projets R&D et Responsable de l'accompagnement et du suivi des projets R&D, en charge particulièrement de la chimie du végétal et biotechnologie industrielle (Biomolécules). 245 projets R&D labellisés, couvrant les 5 domaines stratégiques du pole IAR : Méthanisation, Biocarburants avancées, Biomolécules, Agromatériaux, Ingrédients et consommation humaine et animale, ressources biologiques, ont été labellisés et financés à ce jour depuis 2005...contribuant au développement de la bioéconomie.  

 

IDCube
La Souris Magique