Unable to open RSS Feed http://www.scoop.it/t/plateforme-avnir/rss.xml, exiting Atouts stratégiques

L'environnement, un atout stratégique dès à présent

 

Entre l'augmentation des exigences de la part des consommateurs et les évolutions règlementaires, les entreprises de la filière agroalimentaire gagnent à faire de l'environnement un atout stratégique.

Une réglementation orientée produit

Depuis les années 2000, la Politique Intégrée des Produits se donne l'objectif de développer des produits plus respectueux de l'environnement tout au long de leur cycle de vie au niveau Européen. La politique de la Commission européenne en matière de consommation et de production durable, vise, quant-à-elle, à réduire l'incidence négative de la consommation et de la production sur l'environnement, la santé, le climat et les ressources naturelles.

L'écoconception, une longueur d'avance

La Directive (2005/32/EC) fixe un cadre pour l'écoconception des produits consommateurs d'énergie. Sa refonte a donné lieu à la publication de la directive 2009/125/CE, dont le champ d'application est étendu aux produits liés à l'énergie. Les produits alimentaires n'entrent pas encore dans cette directive mais il serait opportun pour la filière d'anticiper un élargissement du champ d'application.

Ecolabels, une plus-value sur le marché

Etre éco-labelisé, c'est permettre aux consommateurs de rapidement identifier vos produits sur la base de leurs caractéristiques environnementales tout en répondant aux exigences de la norme ISO 14024 (2001).

Zoom sur l'affichage environnemental en France

L'affichage environnemental, issu de la loi Grenelle I, doit permettre aux consommateurs de comparer l'impact environnemental de produits d'une même catégorie sur la base d'une information sincère, objective et complète, pour les orienter vers des achats plus responsables.

De juillet 2011 à juillet 2012, 168 entreprises volontaires ont participé à l'expérimentation nationale sur l'affichage environnemental. A l'issue de celle-ci un bilan a été transmis au Parlement évaluant l'opportunité d'une généralisation du dispositif. 73 % des entreprises considèrent que l'affichage pourrait être source de compétitivité à venir, et que l'innovation et le dialogue sont les principaux bénéfices tirés de la démarche.

L'affichage environnemental se révèle être un levier au service de la compétitivité économique et écologique des entreprises.

 

affichagechateaularoche

 

Affichage réalisé par Château Larose Trintaudon

Source : Etude filière FOOD'[avniR]

 

Avancée des travaux français :

Les principes de l'affichage environnemental se basent sur :

- l'Analyse du Cycle de Vie du couple produit / emballage,
- la méthode de calcul unique pour les produits d'une même catégorie,
- le format d'affichage multicritère commun par catégories de produits. 

Des travaux de constitution de bases de données sont en cours afin de fournir de l'information environnementale de produits agricoles et de procédés de transformation agroalimentaires applicables au contexte français (Projets AgriBalyse et Acyvia).

Avancée des travaux européens


En parallèle des travaux nationaux, la Commission Européenne a lancé une expérimentation de trois ans, visant le développement de référentiels sectoriels (PCR, Product Category Rules) européens. 

PCR prévus :

• Bière
• Café
• Laiterie
• Nourriture pour animaux d'élevage
• Poisson pour consommation humaine
• Pâtes
• Viande (bovins, cochons et moutons)
• Pack d'eau
• Nourriture pour animaux de compagnie
• Huile d'olive
• Vin
 

Plus d'information sur l'éxpérimentation européenne d'affichage environnemental.

Suite : Comment s'engager ?

 

IDCube
La Souris Magique