L'Analyse du Cycle de Vie Territoriale 

 

 

L'Analyse du Cycle de Vie environnementale (ACV), outil permettant de mesurer l'ensemble des impacts environnementaux induits par les étapes du cycle de vie d'un produit ou d'un service se répand de plus en plus dans les entreprises et les politiques publiques comme outil d'aide à la décision. De l'idée de quantifier les impacts environnementaux d'un produit ou d'un service est venue l'idée de l'évaluation environnementale de territoires (ou d'évaluer les impacts environnementaux générés par un territoire) en prenant en compte les services rendu aux différentes parties prenantes. De là est née l'Analyse du Cycle de Vie territoriale.

Une Analyse du Cycle de Vie Territoriale (ACVT) est une méthode permettant à la fois de réaliser un diagnostic environnemental au niveau d'un territoire mais également d'identifier des orientations d'aménagement plus respectueuses de l'environnement dans un contexte local d'aide à la décision. Ce type d'ACV donne une vision globale du système territorial étudié et évalue ainsi les effets cumulatifs due à la diversité des activités présentes sur ce même territoire.

Compte tenu des spécificités des systèmes territoriaux, l'application du cadre méthodologique de l'ACV environnemental (ISO 14044) doit être adaptée à l'ACVT. La principale adaptation est de prendre en compte le caractère multifonctionnel d'un territoire. Pour cela, le flux de référence est défini par l'association du « territoire » (délimité par ses frontières géographique) et d'un scénario d'aménagement associé (actuel ou prospectif). L'évaluation des fonctions d'un territoire est désormais un résultat de l'ACVT et non plus un paramètre d'entrée.

En ACV, lors de la caractérisation des impacts, les informations liées à leur localisation sont perdues. Pourtant, les résultats de caractérisation des impacts peuvent fortement varier suivant les lieux d'émissions et de réceptions des impacts (conditions régionales ou locales). Une distinction est donc faite entre les impacts globaux (ex : changement climatique), les impacts régionaux (ex : acidification) et les impacts locaux (ex : écotoxicité) dans le but de réduire les incertitudes. Dans une démarche d'aide à la décision locale, il peut être nécessaire d'identifier et d'analyser plus finement les impacts affectant spécifiquement le territoire. De plus, lors d'une ACV territoriale, les impacts « in-site » et « off-site » devront toujours être différenciés dans le but d'estimer les transferts de pollution entre territoires.

 

Application au territoire du bassin de Thau 

 

 

IDCube
La Souris Magique